.

Réutilisation d’anciennes liaisons cuivres et fibres après une migration physique ?

Question d’un utilisateur ODC-Live

Durant un transfert, peut-on – et est-il souhaitable – de réutiliser des cordons cuivre et fibre optique ?

Réponse d’un Expert ODC

Plusieurs éléments liés à un gros recul en terme d’expériences passées ajouté à des best practices communément répandues militent très fortement pour la non-réutilisation des cordons existants :

  • Lors de la dépose des cordons en cours de transfert, il est relativement courant que certains soient endommagés, sans pour autant que cela puisse être identifiable de visu. Cela peut donc occasionner par la suite des dysfonctionnements lors du redémarrage, repoussant l’heure de fin d’opération ou dégradant la qualité du service rendu
  • Bien souvent les câbles disposent d’une numérotation spécifique qui ne correspond pas aux nouvelles règles d’urbanisation et de traçabilité voulues sur le site cible
  • Les couleurs et longueurs de jarretières utilisées sont très rarement conformes aux nouvelles règles de brassage adoptées. Aussi, cela conduit à reproduire les inconvénients et dérives du passé dans la nouvelle salle
  • Le pré-brassage des baies d’accueil, qui réduit le délai du transfert et le risque d’anomalies, est rendu impossible

Profitez de votre déménagement pour définir de nouvelles règles de brassage, favoriser une gestion plus structurée et rationnelle des jarretières, et ainsi améliorer la qualité de vos infrastructures de salle !

0 commentaires

Soumettre un commentaire