.

Préambule au DCIM

Question d’un utilisateur ODC-Live

Quelle(s) conditions(s) faut-il satisfaire pour implanter avec succès une solution de DCIM en lieu et place d’une « simple » GTC ?

Réponse d’un Expert ODC

Le risque majeur est que la solution implantée « reste dans un placard » et/ou devienne plus une contrainte qu’une aide. En effet, si les besoins sont mal identifiés et si le niveau de maturité de l’exploitation déjà pratiquée est mal évalué, on peut vite se tromper en succombant à l’aspect « paillettes » de tel ou tel éditeur dont le commercial est le plus persuasif. L’atout majeur pour éviter ce risque est d’être animé par une réelle volonté de changement et d’amélioration continue. Le DCIM n’est pas un gadget ou une couche 3D que l’on ajoute, mais un outil qui force souvent à mettre totalement à plat l’exploitation telle qu’elle est déjà pratiquée et donc à s’attendre à détecter des manquements qu’il faut préalablement corriger…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

felis id ultricies lectus pulvinar mattis Aliquam