.

Faux plafond : A garder ou à démonter ?

Question d’un utilisateur ODC-Live

En train de réhabiliter d’anciens bureaux à destination d’une future salle informatique, je souhaite savoir quelle est la hauteur d’ambiance préconisée en général, doit-on par exemple conserver le faux plafond ?

Réponse d’un Expert ODC

Si vous avez déjà installé les armoires de climatisation et qu’elles reprennent l’air chaud dans le faux plafond avec notamment des gainages, il peut être souhaitable de le conserver.

En règle générale, une salle informatique doit pouvoir respirer « naturellement » et une salle se porte d’autant mieux au niveau aéraulique que son air chaud à tendance à être évacué au plus proche de son émission.

Cela signifie que le plafond doit être le plus haut possible afin que l’air chaud (plus volumineux que l’air froid puisque dilaté) ne risque pas de s’accumuler contre le plafond jusqu’à redescendre sur les surfaces de vos matériels avant d’atteindre son recyclage normal. C’est ce que l’on appelle un effet bypass.

Si votre salle doit être dotée d’un système de refroidissement classique (soufflage sous le plancher technique / Reprise en ambiance), un repère simple consiste à prévoir une distance au dessus de la plus haute des baies égale à 1,3 fois la distance sous le plancher technique : Si vous soufflez sous un plancher de 30 cm de hauteur, essayer de laisser au moins 40 cm au dessus de vos baies.

Si ce n’est pas le cas et que vous disposez d’un faux plafond avec reprise en ambiance, n’hésitez pas et faites le démonter (après un nettoyage rigoureux effectué par une société spécialisée).

0 commentaires

Soumettre un commentaire