.

Quels étapes pour implanter un DCIM ?

Question d’un utilisateur ODC-Live

Avec les Directions des services concernés, nous souhaitons initier un projet d’implantation de DCIM mais nous ne savons pas trop par où commencer. Avant de souscrire une prestation d’AMO, pourriez vous me donner les grandes étapes de cette démarche ?

Réponse d’un Expert ODC

Tout d’abord, il faut bien comprendre et identifier ce que l’on veut faire et pourquoi et avec quel objectif. Il ne faut pas se tromper, le DCIM ne vas pas organiser l’exploitation par un coup de baguette magique car il constitue le simple complément d’une volonté d’une organisation à vouloir s’améliorer. Il faut bien connaitre son référentiel (inventaire détaillé). Il est aussi préférable de passer par une étape d’analyse de la maturité actuelle de vos process d’exploitation.

Voici un modèle d’évaluation présenté par « The 451 Group » :

  • Level 1 : BASIC / No integration, basic monitoring supplied with equipment
  • Level 2 : REACTIVE / Software installed to monitor environment and equipment power use. Ability to adjust cooling on demand
  • Level 3 : PROACTIVE / Data Center equipment characteristics, location and operational status tracked. Energy and environment data used to reduce risks and waste
  • Level 4 : OPTIMIZING / Multiple IT and infrastructure subsystems integrated data models used for prediction, service management, multiple views, optimizing in near real time
  • Level 5 : SELF OPTIMIZING, AUTONOMIC / Multiple IT and infrastructure subsystems integrated data models used for prediction, service management, multiple views, optimizing in near real time

 

Cette étape d’auto-évaluation est indispensable et ce n’est souvent qu’avec l’aide d’un regard extérieur que vous pourrez l’établir avec objectivité et sans concession. Il permettra un plus juste calibrage de l’outil DCIM à mettre en place, une road map d’implémentation plus réaliste et donc un investissement qui remportera une meilleure adhésion des personnels impliqués. Par conséquent, comme vous l’évoquez dans votre question, il est souhaitable de souscrire très en amont une prestation d’AMO spécialisé. Les experts réellement compétents en la matière sont rares et peu sont réellement neutres vis a vis des grands éditeurs. Interrogez ODC le moment venu et nous saurons mettre à disposition le bon profil …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

vulputate, at lectus mattis ante. Curabitur