.

Anomalie ponctuelle de refroidissement ?

Question d’un utilisateur ODC-Live

L’une des baies dans ma salle chauffe curieusement et la dalle perforée située juste devant ne souffle rien, pourtant l’armoire de soufflage est juste en face, je ne peux plus déplacer cette baie et suis obligé de disposer une clim d’appoint avec une manche à air pour la refroidir, avez vous autre chose dans ce type de cas ?

Réponse d’un Expert ODC

Difficile sans voir la salle et la disposition précise de la baie, cependant plusieurs défaut d’urbanisation fréquents peuvent être à l’origine de ces désordres aérauliques, je vous laisse le soin de vérifier si l’un de ces cas s’applique sachant que toutes les solutions proposées peuvent être combinées pour plus d’efficacité :

1- Un obstacle se trouve entre la trémie de soufflage et la dalle perforée (tuyau de refroidissement, toron de cable laissé sous le plancher, chemin de cable très épais, …) ==> Désencombrement avec maintien de la clim d’appoint ou achat d’une dalle active avec soufflerie intégrée

2- Les trous de la dalle perforée sont trop petits ==> Essayer un caillebotis et si le résultat est concluant optez pour une dalle à fort taux de perforation (38% ou 51%)

3- La dalle perforée aspire au lieu de souffler (test de la feuille de papier) ; il s’agit d’un effet Venturi car l’air soufflé est tangentiel à la sous-face de la dalle perforée et n’a pas le temps de s’élever à travers les trous, au contraire il attire naturellement l’air de surface

==> Essayer de modifier les consignes de soufflage et en particulier la vitesse

==> Supprimer l’aube incurvée sous la clim à condition que sa face arrière soit bien isolée de la galerie technique

==> Casser le venturi en fixant juste avant la dalle perforée un mini cloisonnement en sous-face, ainsi l’air pulsé se dirigera vers le bas au lieu d’avoir un effet cisaillant et perdra sa vitesse, ce qui lui permettra de mieux faire monter en pression homogène le plénum de soufflage

==> Si votre plancher n’est pas assez élevé placer devant la trémie de soufflage verticalement (fixée sur les pieds de vérins) à environ 1 ML une tole d’acier d’un calibre égal à chaque trémie et perforée avec des trous de diamètre 100 mm espacé de 200 mm en entraxe (Cf. tôlier)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

adipiscing libero lectus ut Donec justo tristique dolor. fringilla dictum mattis