.

Norme de hauteur pour les plancher techniques ?

Question d’un utilisateur ODC-Live

Mon client me demande si une hauteur de 50 cm sous le faux plancher est indispensable ? Que puis-je lui répondre ? Existe-t-il une norme sur ce sujet ?

Réponse d’un Expert ODC

En l’absence de toute autre précision concernant la structure bâtiment, le type de clim, le nombre et la répartition des UCA, on se base sur une règle simple :

La distance au dessus de la plus haute des baies doit être au moins égale à 1,3 fois la hauteur du plénum de soufflage.

Pourquoi ?
Le principe aéraulique et de best practice est que l’air chaud puisse sans contrainte rejoindre la reprise plutôt que de stagner et donc risquer de reboucler vers le bas. Par ailleurs, le principe physico-chimique veut que, dans des plages de températures situées autour de 20°, l’air chaud occupe un volume 30% supérieur par effet de dilatation (espacement des molécules lié à l’échauffement).
Il en résulte un rapport de 1 à 1,3 entre le volume refroidi sous les baies et le volume le plus chaud (au dessus des baies).

Exemple :
Si je dispose d’une salle de hauteur d’ambiance 3 ML avec des baies de 42 U et donc avec 1 ML de hauteur du toit des baies au plafond ; mon plénum devrait faire idéalement 75 cm maxi de hauteur (1/1,3).
Evidemment, à l’inverse, le minimum de cette hauteur de plénum doit quand même permettre d’éviter les pertes de charges (câblage, etc…) et autoriser une inertie suffisante pour que la pression de l’air froid soufflé s’y répartisse de manière homogène avant de sortir par les dalles perforées.

En résumé :
Faute d’autres informations, on conseille de dimensionner les plénums avec un minimum de 50 cm dans les urbanisations actuelles et une hauteur de 30% inférieure à la hauteur au dessus des baies.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

risus. non elit. mattis Donec eleifend mi,