.

Conseil sur la gestion de l’hygrométrie

Question d’un utilisateur ODC-Live

Je viens de placer un petit appareil de mesure de l’hygrométrie qui m’indique 35% là où mon client souhaite 50% minimum dans ses salles, que faire ?

Réponse d’un Expert ODC

Plusieurs points avant de vous lancer dans une régulation avec gestion de l’humidification / déshumidification qui souvent coute cher (en puissance électrique non utile et qui grève le PUE) avec pas mal de contraintes à la clé …

En premier lieu assurez vous que votre instrument de mesure est de qualité (a savoir qu’il est bien étalonné), éviter les produits achetés dans les magasins de bricolage …

Ensuite, il faut savoir que l’hygrométrie en salle informatique se mesure par rapport à un référentiel lié à la température et ne peux pas être un critère isolé (Cf. Courbe adiabatique / ASHRAE). En effet, la masse d’eau varie suivant la température de l’air qui la supporte, à fortiori cette incidence peut donc être accentuée à la hausse ou à la baisse par le moment dans l’année où sont prise les mesures. L’air est plus sec en hiver qu’en été …

Une fois ces points énoncés, il est donc possible qu’un 35% d’hygrométrie mesurée à 15° (dans un plénum de soufflage) puisse très bien générer une hygrométrie à 50% mesurée dans une allée chaude à périmètre égal et sans modifier aucune des consignes de soufflage !

En conclusion et avant de vous lancer dans des investissements plus lourds :

  1. Assurez vous que vous disposez d’un instrument fiable avec si possible une fonction enregistrement, à noter une certaine inertie liée à la mesure de l’hygrométrie donc choisissez un pas d’enregistrement de l’ordre de 120 secondes
  2. Effectuez ainsi une vraie campagne de mesure sous la forme d’un tableau avec en ligne Lieu de mesure avec sa T° / hygrométrie mesurée et en colonne les hygrométries mesurées, et répétez ces mesures à des moments différents de la vie de la salle pour pouvoir les moyenner de manière représentative. Ce n’est qu’avec ces infos que vous pourrez revenir vers un spécialiste CVC pour avis complémentaire …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

amet, dolor. mi, adipiscing Praesent neque. sem, venenatis,